21 jours pour changer

20160905-PictoWEB

 

 21 jours pour changer quoi ?

 

Si vous avez lu l’article Changer durablement c’est possible et que vous avez cliqué sur cette page, c’est que vous êtes prêt(e) à entrer dans ma métaphore « jardinière » en découvrant LES 4 ETAPES DU CHANGEMENT DURABLE selon Carl Gustav JUNG et les dernières recherches des neurosciences.

1. La prise de conscience

Bravo, la prise de conscience vient de vous permettre de faire 50% du chemin ! C’est énorme ! Vous venez de prendre conscience qu’il va être nécessaire de planter une graine dans votre jardin.

2. L’action concrète

Eh non, prendre conscience ne suffit pas ! Ca se saurait si une graine germait sans l’avoir plantée…. « Il y en a qui ont essayé, mais ça n’a pas marché ! ». Eh oui, il est maintenant nécessaire de planter votre graine, sans quoi, dans un an, vous serez toujours au même point, c’est-à-dire la reproduction d’un schéma sans qu’aucun changement ne soit survenu. Il y aura néanmoins une différence : vous aurez conscience de votre disfonctionnement ! A vous de jouer ! Enfin, à vous de planter !!!

3. Faire preuve de persévérance

Eh non, planter la graine ne suffit pas ! Encore faut-il l’arroser si vous voulez avoir une chance de voir la graine germer. Vous me direz, jusqu’à là, c’est logique ! Mais pourquoi arroser pendant 21 jours d’affilé ? Tout simplement parce qu’il faut ce temps nécessaire pour que votre Néocortex préfrontal trace un nouveau chemin neuronal. Eh oui, c’est votre intelligence supérieure qui fait le travail. Merci les neurosciences qui nous prouvent aujourd’hui que « le changement, c’est neuronal ! ».

Attention !

Si vous oubliez d’arroser un seul jour

vous repartez au « Jour 1 »

de votre programme 21 jours !

C’est ballot !

 

Revenons à nos plantations ! Tous les moyens sont bons pour penser à ce fameux défi 21 jours (bracelet souple, bagues voyante, pour ces messieurs, je déconseille la « chemise 21 jours » … vous avez aussi : la gourmette, la montre, le fond d’écran sur votre téléphone portable, sur votre ordinateur, les alertes sonores, les post-it sur votre table de nuit, sur le miroir de votre salle de bain, toutes les idées créatives sont les bienvenues et tous les moyens sont bons !

Choisissez vos outils !

 

4. L’envie d’avoir envie

Eh oui, il en faut de la motivation pour tenir bon sur la durée ! La bonne nouvelle, c’est que si vous faites preuve de persévérance et que vous tenez bon pendant 21 jours d’affilé, le chemin neuronal sera tracé et le changement sera installé. La fleur montre le bout de son nez et sort de terre.

La moins bonne nouvelle, c’est qu’il faut aller jusqu’à 100 jours pour que le chemin devienne une route.

La moins moins bonne nouvelle c’est qu’il faudra continuer jusqu’à la fin de votre vie pour que la route devienne une autoroute. Ca se saurait si une plante poussait sans eau et sans engrais une fois qu’elle a germé ! Non ? Il faut donc donner à votre plante soin et amour, la regarder pousser et être vigilent(e) sur le fait qu’aucune mauvaise herbe ne vienne l’étouffer (pensez à ces très très jolis lierres ou liserons qui viennent à faire crever même la plante la plus robuste). Eh oui, vous avez peut-être 20, 30, 40, 50 ans de mauvaises herbes habitudes. « Chassez le naturel et il revient au galop » vous connaissez la maxime ?!!

Donc, surveillez les mauvaises herbes, jardinez au quotidien.

 

Ça se saurait si un jardin restait magnifique sans aucun entretien.

Voilà, maintenant vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !!!

À bons jardiniers….

« Le changement c’est maintenant  » !

 

À votre arrosoir, et haut les cœurs,

le cadeau sera à la hauteur de votre engagement.

 

20160906-Logotoutestpossible

Web petit Noms Bleu

1 commentaire sur « 21 jours pour changer »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :