C’est déjà là…

 

La vie intérieure,

c’est savoir que la paix n’est pas dans le monde,

mais dans le regard de paix que nous portons sur le monde.

C’est savoir que la joie n’est pas dans le monde comme des dragées dans une bonbonnière,

et qu’il suffit d’attendre qu’une société enfin parfaite, ou des appareils, enfin complets,

remplissent la bonbonnière.

C’est savoir que la joie n’est jamais pour demain, mais pour aujourd’hui,

ou alors qu’elle ne sera pas.

Être bien sûr que les événements, même les plus doux, la campagne, même la plus fleurie,

la paix civile, même la plus durable, ne la donneront jamais.

Et cela, pour la simple raison que nous l’avons déjà.


Jacques Lusseyran

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :