Mourir pour re-naître…

Tous les changements,

même les plus souhaités,

ont leur mélancolie,

car ce que nous quittons,

c’est une partie de nous-mêmes.

Il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre.

Anatole France

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :